Mois : mars 2017

[ date de la publication ] Par Alext

Le barrage de Parent

Cet article fait parti de la série: Parent et Casey C’est en janvier 1954 que la population de Parent, à la suite d’un référendum, accorda au conseil municipal le consentement pour la construction d’un barrage hydroélectrique. La chute naturelle de la rivière Bazin, à environs 13 kilomètres du village de Parent, était l’endroit idéal. Le…

Voir plus
[ date de la publication ] Par Alext

Le village de Hunter’s Point

L’établissement amérindien de Hunter’s Point, aussi appelée Wolf Lake First Nation (Première Nation de Wolf Lake) est une petite communauté autochtone algonquine située dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue. Ancien poste de traite de Hudson Bay, le village était situé à la jonction de la rivière Hunter et de la décharge du lac Ostaboningue, situé…

Voir plus
[ date de la publication ] Par Alext

Les enfants disparus du Mont Pinacle

À l’été 1973, un drame secouait le Québec. Dans la petite ville de Baldwin’s Mill en Estrie, au sud ouest de Coaticook, 3 jeunes enfants sont disparus… et n’ont jamais été retrouvés. Les trois enfants, deux garçons et une fille de respectivement 13, 12 et 9 ans, étaient frères et sœurs. Le drame s’abattit sur…

Voir plus
[ date de la publication ] Par Alext

Le Pont Blanc

Construit en 1947, les restes de la structure du pont Blanc sont localisés en Abitibi, dans le comté de St-Eugène-de-Chazel. Ce pont, d’une conception très rare au Québec, était conçu d’une structure mi-hauteur ayant seulement la ferme de couverte. En fait il est tellement rare qu’il n’y aurait qu’un seul autre pont ayant une structure…

Voir plus
[ date de la publication ] Par Alext

Pont couvert de l’Orignal

Construit en 1942, le pont de l’Orignal est situé en Abitibi, dans le canton de Rochebaucourt. Appelé le ont de l’Orignal, ce nom lui a été attribué en raison de la fréquente présence d’orignaux à cet endroit. Ce nom fut officialisé en mars 1993 mais certain l’appelleraient encore pont de Lamorandière. Il s’agit du seul pont au Québec…

Voir plus
[ date de la publication ] Par Alext

Pont couvert Alphonse-Normandin

Le pont Alphonse-Normandin est un pont couvert situé à Saint-Dominique-du-Rosaire, en Abitibi. Ce pont, construit en 1950, est situé sur le chemin Lavoie Ouest et franchit la rivière Davy. Sa date de construction relativement récente en fait l’un des pont couvert le plus jeune au Québec. Il est assemblé à l’aide de quatre clous à la…

Voir plus
[ date de la publication ] Par Alext

Les deux croix de la rue Victor (Mirabel)

De toutes les histoires de décès sur les routes, les plus tristes sont celles où il s’agit d’enfants. Nous somme mardi le 28 août, en 2007. C’est une belle journée, les vacances d’été sont presque terminées. C’est la fête de Pamella chez les Lapointe. Elle a 13 ans. Elle et son amie Claudie, qui a aussi 13…

Voir plus
[ date de la publication ] Par Alext

Pont couvert Armand-Lachaîne

Construit en 1906, ce pont couvert enjambe la rivière Kiamika et porte d’abord le nom de pont Chute-Victoria. Il se situe sur le tracé de l’ancien chemin Gouin qui reliait Nominingue et Ferme-Neuve. Afin de rendre hommage à la famille établie à proximité, il porte maintenant le nom Armand-Lachaîne. Le pilier central n’est pas d’origine….

Voir plus
[ date de la publication ] Par Alext

La maison Charbonneau

Bâtie en 1832, la Maison Charbonneau fut témoin des débuts de la colonisation aux abords de la rivière du Nord. Cette belle maison de pierres se situe à l’endroit qu’on sur nomme La Chapelle (à l’angle de l’autoroute des Laurentides et de la route 158), berceau de Saint-Jérôme. Pour la plupart des Jérômiens, la maison…

Voir plus
[ date de la publication ] Par Alext

Le phare de la Martre

Le phare de la Martre, joyau de la côte gaspésienne, se dresse fièrement sur son promontoire naturel, à deux pas de l’église, offrant l’originalité de sa structure octogonale à la caresse du soleil et à la morsure des vents.  Il est le seul phare à ossature de bois de la côte. Le premier phare de…

Voir plus